Vers gravés sur un oranger – Evariste de PARNY

Image

Vers gravés sur un oranger

Oranger, dont la voûte épaisse
Servit à cacher nos amours,
Reçois et conserve toujours
Ces vers, enfants de ma tendresse ;
Et dis à ceux qu’un doux loisir
Amènera dans ce bocage,
Que si l’on mourait de plaisir,
Je serais mort sous ton ombrage.

Evariste de PARNY   (1753-1814)

Publicités